Défiscaliser : bien choisir son dispositif

Si l’on vise à défiscaliser, dans l’immobilier ou les placements financiers, il existe plusieurs solutions existantes mis en place par le gouvernement. Les dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier neuf ou ancien ne datent pas d’aujourd’hui. Après les dispositifs loi Robien, loi Borloo, ou encore loi Duflot, c’est désormais la célèbre loi pinel qui a succédé à cette dernière en 2014. Il existe également d’autres dispositifs d’investissement locatif dans l’immobilier mise-en-place par le législateur pour réduire son impôt sur le revenu. Jvmarketer vous explique tout.

La loi Pinel, le plus défiscalisant

Le dispositif de la loi Pinel, mis en place depuis 2014 et succédant à la loi Duflot, cible les contribuables assez fortement imposés payant plus de 3 000 € par an d’impôts. Il leur permet d’investir dans l’immobilier neuf ou en VEFA destiné être mise ne location en tant que résidence principale à des locataires en recherche d’un logement dans des zones tendues du territoire national français. L’investissement en loi pinel est soumis à des conditions de ressources des locataires et à des plafonds de loyers, qui sont imposés au bailleur dans le cadre de la mise en location du bien. Le dispositif de defiscalisation pinel doit également être réalisé dans des zones éligibles, telles que les zones A, Abis et B1 de l’hexagone. Le principal avantage de la loi pinel est de pouvoir défiscaliser fortement, à savoir 12, 18 ou 21% du montant de l’acquisition, obtenu sous forme de réduction d’impôts sur le montant le prix d’achat du bien.

defiscalisation pinel

La loi Censi-Bouvard, plus accessible, moins défiscalisant, meilleur rendement potentiel

La loi Censi-Bouvard est un dispositif de défiscalisation destiné à investir dans des résidences de services meublées telles que des résidences étudiantes ou les résidences séniors. Les résidences étudiantes représentent un marché de l’investissement locatif en plein essor et au gros potentiel. En effet, l’avantage est le faible risque de vacances locatives, et la gestion peut-être assuré par un gestionnaire locatif.

La loi Malraux, investir dans des centre-villes historiques

Investir en loi Malraux offre la possibilité d’investir dans des centres villes historiques de villes pour réaliser des travaux de restauration sur des biens anciens. Cela permet de participer à la rénovation du patrimoine français et de défiscaliser de 22% à 30% de l’investissement, selon la zone dans laquelle l’investissement est réalisé.